MAISON À TAÍDE

Cette maison obéie aux mêmes principes d’implantation et d’orientation que la ferme en ruine préexistante sur le terrain.
On rechercha à explorer la confrontation de deux systèmes constructifs autonomes.
– Un premier, qui réutilise les murs de granit extérieur des bâtiments de ferme, avec ses parements de pierres, pour abriter un patio/jardin d’entrée et les locaux techniques de la maison.
– Un second, constitué d’une structure continue en béton armé et de serrureries en aluminium qui enveloppe la salle et les chambres.
Au jardin, un dallage regroupe une piscine et des bassins de pierre préexistants.