Carnet: Laurent Salomon

“Deux caractéristiques se dégagent des projets de Topos. La première, c’est la mise en œuvre quasi systématique d’une enceinte autonome, parfois créée de toutes pièces, parfois constituée en partie avec des éléments existants. Élément complexe qui dépasse la simple clôture physique, elle est réalisée dans un matériau unique et se déploie de la manière la plus continue possible. Sa fabrication permet de dissocier l’enveloppe thermique d’une intériorité architecturale plus vaste. Cette inclusion d’une enveloppe habitée dans une autre donne lieu à des détails spécifiques exprimant cet effeuillement, alliant invention formelle et métier– dans le sens d’une maîtrise des techniques”.+