Lycée Français de Porto

Ce projet est le fruit d’un concours restreint, promu en 1995 par l’Association de l’Ecole Française de Porto – Fondation Marius Latour.
Le concours vise à augmenter la capacité d’accueil de l’école en créant de nouvelles classes, un amphithéâtre, un préau, un foyer et des salles d’activités.
L’école existante, réalisée par l’architecte Luís Cunha au début des années 60, bénéficie d’un cadre exceptionnel – le Parc de la Fondation de Serralves.
L’implantation du nouveau bâtiment engendre la coordination nécessaire entre le respect du plan existant «en éventail», la prise en compte des zones arborisées, la pente du terrain, l’impact visuel minimum depuis le Parc de Serralves et l’obligation de réduire les réseaux d’infrastructures.
L’option d’encastrer un volume unitaire dans le talus existant, en l’orientant avec précaution pour préserver les plus beaux arbres, est apparue comme évidente.
Il suffisait d’affirmer l’expression de l’intervention, sans perdre de vue le contexte naturel et construit.
On a utilisé le béton apparent ou bouchardé, le fer et l’enduit teinté dans la masse.