Maison 9

Les maisons de ce lotissement réalisées par l’Atelier entre 1996 et 2000, sont toutes basées sur une même volumétrie et typologie de plan en «L».
Les maisons exécutées jusqu’à présent ont permis de vérifier que, en introduisant de petites variations et en réalisant des adaptations méticuleuses aux terrains, il est possible à partir d’une typologie, de produire des ambiances diversifiées et de répondre aux demandes spécifiques de chaque client sans compromettre le bien collectif qu’est : la jouissance du paysage, l’indépendance de chacun et la cohérence de l’ensemble construit.

Cette maison, implantée dans un lot en longueur, a été construite entre deux murs (préexistances du dessin) et un magnifique pin sylvestre.
Deux murs pour contenir les espaces de l’entrée et de la piscine, autour desquelles s’articulent, en privacité, les pièces de vie du séjour, de la cuisine et des chambres.
Un pin qui, outre de composer la façade, se dresse comme un manifeste.
L’étage inférieur, semi-enterré, regroupe services, annexes et garage.
Malheureusement, le grand pin sylvestre tomba avec la dernière tempête…